Reseau 5G : arrivée de la norme « standalone », quid des débits ?

Reseau 5G : arrivée de la norme « standalone », quid des débits ?

La 3GPP en charge des normes de téléphonie mobile vient de valider spécifications de la 5G.

La 5G approche a grands pas et l’année 2018 connait une accélération sur le sujet: tous les acteurs de l’industrie mobile, constructeurs, fabricants de puces et opérateurs  s’y préparent et multiplie les annonces.

Après l’annonce en décembre dernier par la 3GPP de la définition d’un norme dite « Non Standalone » encore basée sur le réseau 4G qui avait permit aux acteurs du secteurs de démarrer leur tests grandeur nature, le consortium annonce désormais la parution de la norme 5G standalone conformément au calendrier prévu.

Lancement de la  vraie  5G

Dans une news parue hier, la 3GPP a en effet annoncé officiellement la fin des travaux sur la dernier mouture de la norme. Cette dernière est désormais débarrassée du cœur de réseau 4G et lance ainsi le coup d’envoi d’un déploiement à grande échelle de la 5G avec une commercialisation prévue à l’horizon 2020-2021 en France.

De la même manière les fabriquant de matériels se préparent et les premiers smartphones et routeurs 5G devrait être commercialisés d’ici a la fin de l’année 2018. Retrouvez en attendant notre sélection de routeur et modem 4G  et cliquez ici notre sélection de routeur 4G fixe.

Qu’en sera-il des débits en 5G ?

Peu de nouvelles sur ce front depuis la parution en mars dernier d’un document word annoncant des débits de 20 Gbps en téléchargement, mais avec une cible de 100 Mbps par client.

En clair d’après ce document de travail, un relais 5G devra être capable de proposer un débit minimal de 20 Gbps descendant et un débit montant de 10 Gbps. De quoi répondre a l’augmentation de la consommation moyenne par client final qui ne cesse d’exploser puisque ce chiffre multiplie par 20 la capacité actuelle des émetteurs 4G !


Reseau 5G : arrivée de la norme « standalone », quid des débits ?


Un débit de 100 Mbps par client

Mais qu’en sera-il cote client ? L’ITU (International Telecommunication Union) base a Genève requiert ainsi un débit minimal cote client de 100 Mbps en réception et 50 Mbps en émission par client. Attention on parle bien de ici débit minimal, car comme chacun sait la 4G est déjà capable d’atteindre voir de surpasser de tels débits notamment en 4G+ et 4G++. A titre de comparaison le débit moyen en France en 4G est seulement de… 22 Mbit/s  au troisième trimestre 2017. Soit bien loin des débits maximums théoriques !

Et attendant l’arrivée de la 5G dans nos contrées on se quitte avec un test en conditions réelles de le 5G Orange en Roumanie. De quoi faire saliver ….

Comments: 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

routeur-5G-top